Les piratages de 2016 les plus impressionnants

Les piratages de 2016

Ransomwares, cyberbraquages, botnets d’objets connectés, cybersabotage … L’année qui se termine a été marquée par une généralisation des cybermenaces et une complexité grandissante des attaques.

L’année 2016 a été marquée par la montée en puissance très nette des « ransomwares », ou rançongiciels. Selon Avast, plus de 150 nouvelles formes de ransomware ont été détectées cette année. Ils s’appellent Locky, Jigsaw, Petya, Ransom32, CryptoWall, TeslaCrypt, Popcorn Time, etc. Ils arrivent généralement par le spam email et, une fois exécutés, chiffrent tout ou partie du disque dur pour extorquer ensuite des sommes d’argents. Les particuliers s’en tirent pour quelques centaines d’euros, les entreprises en revanche doivent mettre plusieurs milliers voire dizaines de milliers d’euros. Si les victimes n’ont pas fait de sauvegardes, elles sont généralement prêtes à payer. Quant aux forces de l’ordre, elles ont beaucoup de mal à pister les auteurs. On comprend mieux pourquoi le ransomware est devenu, en quelque sorte, la « killer-app » de la cybercriminalité. Et ce n’est pas prêt d’être fini. Selon Avast, créer ou acheter un ransomware devient de plus en plus simple et pourrait transformer la vague actuelle en tsunami.

http://www.01net.com/actualites/les-piratages-les-plus-impressionnants-de-l-annee-2016-1073309.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *