Archives de catégorie : Informations

Informations

Show Hello : les autres innovations dévoilées par Orange

L’opérateur Orange prépare des choses

Que prépare Orange pour la saison 2017-2018 ? L’opérateur historique a détaillé ses projets ce jeudi lors de son traditionnel show Hello et mis en avant certaines innovations et lancements majeurs comme la virtualisation de la box, l’assistant personnel Djingo ou encore sa banque en ligne, nouveautés que nous avons détaillé dans cet article. L’opérateur historique a également présenté une série de nouveaux produits et services pour le foyer. On peut citer le Wi-Fi intelligent qui vise à adapter la connexion sans fil à son logement et à ses habitants en fonction des usages.

Concrètement, cette approche permet d’assurer automatiquement la meilleure connectivité à chacun des usagers, en proposant un débit optimisé et le point Wi-Fi le plus adapté. Cette fonction sera disponible à la fin de l’année.

Dans le même temps, l’opérateur lance de nouveaux Extender Wi-Fi qui permettent d’étendre davantage le réseau à des pièces du foyer partiellement couvertes. L’application MaLivebox permet de les installer plus facilement en trouvant la meilleure position dans la maison. Autre produit « du quotidien » avec le Live Button, un bouton cliquable associé à des fonctions configurables, notamment récurrentes. Il peut s’agir de piloter des équipements dans la maison, d’envoyer des SMS, d’effectuer une commande en ligne, autant d’actions effectuées en appuyant sur le bouton. Connecté en GSM ou en LoRa, il sera disponible au 4e trimestre.

Le Raspberry Pi fête son 5e anniversaire

Le Raspberry Pi fete son 5e anniversaire et 12,5 millions d’exemplaires vendus

Le nano ordinateur à bas coût est devenu en quelques années la coqueluche des makers, hackers, geeks, et de l’éducation. C’est un succès qui va en s’accélérant et fait du Raspberry pi une une des plateformes les plus populaire de l’histoire de l’informatique.

Dire qu’ils ne pensaient vendre que 10.000 à 20.000 cartes : le célèbre nano ordinateur Raspberry Pi fête aujourd’hui son cinquième anniversaire et l’on apprend du magazine officiel de la fondation Raspberry Pi qu’il s’est vendu pas moins de 12,5 millions d’exemplaires, toutes générations confondues.

http://www.01net.com/actualites/le-raspberry-pi-fete-son-5e-anniversaire-et-125-millions-d-exemplaires-vendus-1124580.html

Les piratages de 2016 les plus impressionnants

Les piratages de 2016

Ransomwares, cyberbraquages, botnets d’objets connectés, cybersabotage … L’année qui se termine a été marquée par une généralisation des cybermenaces et une complexité grandissante des attaques.

L’année 2016 a été marquée par la montée en puissance très nette des « ransomwares », ou rançongiciels. Selon Avast, plus de 150 nouvelles formes de ransomware ont été détectées cette année. Ils s’appellent Locky, Jigsaw, Petya, Ransom32, CryptoWall, TeslaCrypt, Popcorn Time, etc. Ils arrivent généralement par le spam email et, une fois exécutés, chiffrent tout ou partie du disque dur pour extorquer ensuite des sommes d’argents. Les particuliers s’en tirent pour quelques centaines d’euros, les entreprises en revanche doivent mettre plusieurs milliers voire dizaines de milliers d’euros. Si les victimes n’ont pas fait de sauvegardes, elles sont généralement prêtes à payer. Quant aux forces de l’ordre, elles ont beaucoup de mal à pister les auteurs. On comprend mieux pourquoi le ransomware est devenu, en quelque sorte, la « killer-app » de la cybercriminalité. Et ce n’est pas prêt d’être fini. Selon Avast, créer ou acheter un ransomware devient de plus en plus simple et pourrait transformer la vague actuelle en tsunami.

http://www.01net.com/actualites/les-piratages-les-plus-impressionnants-de-l-annee-2016-1073309.html

Attention au redoutable ransomware Petya, qui sévit actuellement sur les boîtes mails

Décidément les hackers semblent avoir un intérêt particulier pour les ransomwares ces derniers temps, après KeRanger et Locky, c’est désormais Petya qui fait parler de lui.

Petya est un ransomware assez dangereux, car son système de cryptage est extrêmement puissant et une fois chiffrées, il faudra passer à la caisse pour récupérer vos données. Ce redoutable ransomware sévit particulièrement dans les boîtes mails, alors la plus grande méfiance est de mise dans les semaines à venir.

http://www.presse-citron.net/attention-au-redoutable-ransomware-petya-qui-sevit-actuellement-sur-les-boites-mails/

OVH mise sur la personnalisation avec MyOVH et de nouveaux datacenters

MyOVH : suivre ses principaux services OVH sur une même page

Il contient des « tuiles » qui sont en fait de petits modules qui permettent de « visualiser en un instant l’état de ses services ». Elles ne sont pour le moment qu’au nombre de quatre et donnent des informations sur le suivi de facturation, les demandes d’assistances, le monitoring en temps réel des instances dans le cloud et l’activité des serveurs dédiés.

De nouvelles sont en cours de développement pour « de la documentation, des tâches travaux, de la gestion d’IP et les dernières news d’OVH » annonce la société. Une API pourrait prochainement arriver afin de permettre aux développeurs tiers de proposer leurs propres outils.

Notez au passage que le renouvellement automatique, une fonctionnalité demandée depuis longtemps par certains, est toujours prévu pour mars de cette année.
http://www.nextinpact.com/news/98651-ovh-mise-sur-personnalisation-avec-myovh-et-nouveaux-datacenters.htm

Windows a 30 ans, retour sur un symbole de l’informatique grand publique

Windows, c’est la pierre angulaire de l’informatique grand publique, un pilier central ayant été posé il y a trente années de cela, le 20 novembre 1985 par une jeune société appelée Microsoft. Aujourd’hui, des centaines de millions de foyers sont équipés d’une version du système d’exploitation. Retour sur un symbole.

C’est donc le 20 novembre 1985 que le digne successeur du non-moins célèbre MS-DOS fit son apparition. Causant un véritable sursaut au sein de la communauté informatique se résumant alors à une poignée de privilégiés, Windows marquera le début d’une ère nouvelle amorçant le développement et l’expansion d’un univers qui encore aujourd’hui ne cesse de s’étendre.

Windows 1.0 en bon premier de lignée a donc engendré de multiples versions avant d’arriver à l’actuelle et ultime Windows 10. Si en soit, le lien de parenté ne se distingue plus très facilement, les indices se cachent comme bien souvent dans les détails : les barres de défilement, les menus déroulants, les icônes, boîtes de dialogues sans même parler des logiciels MSPaint ou WordPad.

Des éléments qui font partie intégrante du paysage informatique et qui, en cas d’absence au sein d’une interface pourraient aujourd’hui provoquer l’indignation, l’incompréhension. Mais autrefois, avant Windows 1.0, il fallait faire sans. Il fallait aussi se passer de souris et privilégier les lignes de commandes.

Désormais, le pointer et cliquer deviendrait la norme. Avec ce nouveau périphérique de navigation, MacIntosh et Microsoft ont révolutionné l’approche de l’informatique. En cette année 1985, trois grands acteurs sont alors sous les projecteurs : IBM, Apple et Microsoft, dorénavant les trois concurrents principaux dans le monde de l’informatique de masse.

Windows 1.0, la révolution est en marche

http://nr.news-republic.com/Web/ArticleWeb.aspx?regionid=2&articleid=52373095

Christophe CUCCIARDI