Archives de catégorie : Non classé

e-cigarette 1er octobre, l’usage sera restreint par la loi

Voila, nous y arrivons doucement… le 1er octobre 2017…

Je suis vapoteur depuis près de 3 ans, et c’est avec angoisse que j’attend cette journée ou la vape va être délicate au travail. Sans parler de la contenance des flacon, des bases de e-liquide et autres arômes qui vont aussi faire du tors à la e-cigarette, penchons nous sur son utilisation

Rappel

A compter de cette date, l’usage de la cigarette électronique en entreprise ne sera toléré que sous certaines conditions : dans un bureau individuel fermé, ou alors sur certains lieux de travail qui accueillent du public, tels les bars et cafés, les restaurants et les hôtels.

A l’inverse, le vapotage n’est pas toléré dans les établissements scolaires et ceux destinés à l’accueil, à la formation et à l’hébergement des mineurs ; dans les moyens de transport collectifs fermés ; ni dans les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif. « Dans une entreprise, cela signifie que la cigarette électronique est interdite à l’accueil, dans les salles de réunion, les open spaces, les toilettes, les vestiaires, les espaces de repos et de restauration »

Pour vapoter en paix sur leur lieu de travail, les collaborateurs devront désormais disposer d’un bureau individuel fermé… ou bien identifier un collègue charitable qui les accueillera.

Facebook se dote d’un mode Snooze

logo Facebook

Facebook se dote d’un mode Snooze

Facebook va avoir droit à un mode “Snooze” pour mettre temporairement vos amis en sourdine. Le réseau social est en train de déployer une option qui permet d’empêcher provisoirement aux mises à jour de vos amis de s’afficher dans votre fil d’actualités. Cette option s’applique aussi aux groupes et aux pages. De quoi donner une alternative au fait de ne plus suivre totalement une personne.

Facebook se dote d’un mode Snooze pour mettre vos amis en sourdine

Facebook déploie en ce moment une option Snooze pour vous laisser temporairement mettre vos amis, des pages ou des groupes en sourdine. Pour l’instant on ne sait pas vraiment si cette fonctionnalité est en cours de déploiement dans tous les pays ou est en phase de test. Nos confrères de TechCrunch rapportent qu’une nouvelle fonctionnalité apparait chez certains utilisateurs de la plateforme. Lorsque l’on clique sur les trois petits points en haut à droite d’un post, Ne plus suivre devient un menu.

source : http://www.phonandroid.com/facebook-mode-snooze-pour-mettre-vos-amis-en-sourdine.html

DS3231 Raspberry Pi RTC : ajouter une horloge temps réel I2C

Le bus I2C est opérationnel via le billet ici.

Nous allons ajouter une horloge temps réel I2C sur le Raspberry Pi : Raspberry Pi RTC
Raspberry Pi RTC

# i2cdetect -y 1
     0  1  2  3  4  5  6  7  8  9  a  b  c  d  e  f
00:          -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
10: -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
20: -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
30: -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
40: -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
50: -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- --
60: -- -- -- -- -- -- -- -- 68 -- -- -- -- -- -- --
70: -- -- -- -- -- -- -- --

Utilisation du module

Notre module est détecté, et utilisable. Cependant, nous ne savons pas encore ce qu’il « raconte ». Nous chercherons donc à communiquer avec le module.

Si tout ce que nous avons fait avant a bien fonctionné, nous pouvons alors exécuter la commande suivante :

  
echo ds3231 0x68 | sudo tee /sys/class/i2c-adapter/i2c-1/new_device

 

Cette commande doit « notifier » au système la présence du composant. Dès lors il est possible de consulter l’heure et la date contenue dans le module en faisant un :

# hwclock

 

Cela devrait dès lors afficher une date et une heure. Si vous n’avez jamais utilisé le module, celle ci sera probablement incorrecte. On pourra alors la régler.

 

Définir la date du système depuis internet et l’enregistrer dans le DS3231

Avant tout assurons nous que les données du système sont correctes, en vérifiant la « timezone » (fuseau horaire) :

# dpkg-reconfigure tzdata

Choisissez bien le bon continent et la bonne zone, dans mon cas Europe puis Paris. Vous pouvez vérifier la date et l’heure du système via la commande  date. Lorsque celle ci est définie correctement, vous pourrez alors écrire la valeur actuelle du système en utilisant la commande suivante :

# hwclock -w

Raspberry Pi RTC est maintenant OK